Par Arrêté Préfectoral en date du 10 Février 1960, fut créé le Syndicat Intercommunal d'Assainissement Eaux Usées comprenant à l'origine les seules communes de CABRIS et PEYMEINADE. Viendront se joindre, au fil des années, les communes de SPERACEDES, LE TIGNET puis ST-CEZAIRE-SUR-SIAGNE en 1971.

Pour ce faire, le Syndicat a réalisé et financé d'importants réseaux de transport et de collecte raccordant, dans un premier temps, les agglomérations, villages et hameaux, et étendant ensuite son réseau dans les quartiers les plus urbanisés.

 

Le réseau de collecte

Le réseau ne collecte que les eaux usées des ménages et industries.

En aucun cas les eaux pluviales, de ruissellement ou de drainage ne peuvent être raccordées sur le réseau. Les techniciens de la Régie des Eaux du Canal Belletrud réalisent régulièrement des campagnes de détection des raccordements d'eaux pluviales, en injectant de la fumée dans le réseau qui doit être hermétique.

Le réseau Assainissement collectant les communes de Peymeinade, Le Tignet, Spéracèdes, Cabris et St-Cézaire s'étend sur une longueur totale d'une centaine de kilomètres de collecteurs dont le diamètre varie de 150 à 400 mm. Les eaux collectées sont ensuite dirigées vers la station d'épuration de Picourenc à Peymeinade.

La commune de St-Vallier-de-Thiey dispose quant à elle d'un réseau de 21 km de collecteurs dont les premiers tronçons ont été réalisés au cours des années 1970. Les eaux collectées sont emmenées à la station d'épuration de Sembre Parri située sur la commune.

 

La station de Picourenc à Peymeinade

Pour le traitement, une première station d'épuration de type bactérien mono bloc, d'une capacité de 3 000 équivalents habitants (E.H.) fut réalisée en 1967. Ces installations ont été rénovées en 1975 par la création d'une nouvelle unité à boues activées moyenne charge, d'une capacité nominale de 10 000 E.H.

Enfin, en 1994, de nouvelles installations ont été entièrement construites portant la capacité totale de traitement à 20 000 E.H.

L'ex S.I.C.C.E.A. a toujours fait face à la croissance démographique en réalisant les investissements et les équipements adéquats pour la protection de notre environnement.

 

La station de Sembre Parri à St-Vallier-de-Thiey

Suite à la création de la Communauté de Communes des Terres de Siagne, le Service Assainissement a été repris, par cette dernière, au 1er janvier 2009 avec pour incidence la reprise de la gestion du système d'Assainissement de la commune de St-Vallier-de-Thiey.

Cette gestion a été assurée jusqu'au 17 septembre 2009 par délégation de service par affermage à la Sté VEOLIA. Elle est depuis directement assurée par le Service Assainissement de la Régie qui en est devenu gestionnaire.

Cette gestion comprend celle de l'ancienne station de Sembre Parri dont la mise en service remonte à 1970. Ces ouvrages de traitement ont une capacité de 2 500 E.H.

Cette station est depuis plusieurs années complètement inadaptée pour assurer une épuration conforme à la réglementation, provoquant une pollution caractérisée du milieu récepteur, particulièrement sensible dans ce secteur.

Dès sa reprise en gestion, la Régie s'est employé à remédier à ce problème. Les services Eau et Assainissement de la Régie ont donc mené les études et procédures permettant d'aboutir à l'établissement d'un projet de nouvelle station d'épuration approuvé fin 2009.

Dans le courant de l'année 2010, la Régie des Eaux a pu obtenir les divers financements de la part de l'Agence de l'Eau, du Conseil Général des Alpes Maritimes et du Conseil Régional PACA.

Par ailleurs, la consultation des entreprises a permis de lancer les études d'exécution dès le mois d'Août 2010 pour un démarrage des travaux effectif au début de l'année 2011.

Cette nouvelle station d'épuration a été mise en service à l'été 2012.

 

 

On en parle

02-08-2017

Article NM

 

Suivez-nous

Toute l'actualité de Régie des Eaux du Canal Belletrud en direct sur notre page Facebook (Evénements, travaux, etc.)